« Les 9 plus belles îles du Québec | Page d'accueil | Email consideration »

mercredi, 27 décembre 2006

Fabien, ... Reviens ! -4-

La question ne fut pas tant de savoir si la conspiration existait, que de déterminer à chaque fois, si son interlocuteur en faisait partie. Fabien était attablé au café du rez-de-chaussée de la tour à bureaux. Face à lui, sa jeune collègue n’eut de cesse de répéter le même récit, pour que selon elle, tout soit au point pour leur présentation. Autour d’eux, tout n’était que noir décor et verres. Alors qu’elle entamait à peine son moka-café, Fabien venait d’avaler sa dernière gorgée de capuccino et déposa la tasse dans sa petite soucoupe qui faisait tache blanche sur la table en marbre noir.

Fabien en a pris véritablement conscience au sortir de l’adolescence. Nous avons tous eu cette impression, lui en avait la certitude. Le complot est à l’échelle mondiale, implique un très grand nombre de personnes. Aucun élément extérieur et rationnel ne pouvait permettre de déterminer qui en faisait partie : cette jeune femme qui traverse l’avenue en retenant la poussette de son garçon ? Ce vieillard au gris regard, emmitouflé derrière son écharpe noir ? Ce cadre supérieur en costume cravate sombre qui traverse la foule visiblement perdu dans ses pensées ? Fabien observait.

Sa collègue se leva en regardant fiévreusement sa montre : il faut y aller. Fabien se redressa aussitôt, saisi par un léger vertige, il se reprit puis emboita le pas à sa collègue déjà rendue dans le couloir. Toujours obsédé par la même question : en faisait-elle partie elle aussi ? Fabien se souvint brusquement de sa rencontre avec l’employé de la Maison de la Radio il y a déjà quelques années. Signes et indices jonchent nos vies et nos connaissances, ouvrir l’œil et ne jamais s’en remettre à notre simple instinct. Un passant les frôla au même instant, apparemment indifférent mais les approchant si près que l’employé se tût. Donna un coup de pied à une boîte en carton à proximité, qu’il envoya valdinguer en bas de la clôture du voisin. Après encore quelques secondes de silence et jetant subrepticement un regard vers l’intrus qui s’éloignât, il reprit calmement ses explications.

Le ding de l’ascenseur qui venait d’arriver à leur niveau tira instantanément Fabien de ses rêveries perdues. Sa collègue le poussa doucement dans la cage et appuya sur le bouton 11 : ça va marcher, ça va marcher… Fabien, est-ce que tu es prêt ? N’oublie pas que tu embrayes à la dix-septième minute, sans compter la présentation au début, bien sûr. T’es sûr que ça va aller ? Oui oui, tu me connais, t’ai-je déjà déçue ? Non, effectivement. Bon tu me rassures, mais arrange un peu ta cravate, elle est de travers…

Si elle en faisait partie, cela voudrait dire qu’elle le scrutait hypocritement à cet instant. Puis elle rendra des comptes précis sur lui. Il fallait qu’il sache, mais l’employé devenu son ami lui avait bien dit que nul ne pouvait affirmer sans risquer de se tromper sur l’identité de chacun. Il fallait se méfier et prudent se montrer. Fabien était résolu à veiller, la conspiration avait cours mais en même temps demeurait une irrémédiable vérité : vivre normalement, il se devait de continuer. Il n’était point question de ployer, de se laisser dépasser. Le complot en aucune manière ne devait triompher.

© Lilia 2006, Toute reproduction interdite


Lire plus sur Fabien :
1. Fabien, ... Reviens ! -1-
2. Fabien, ... Reviens ! -2-
3. Fabien, ... Reviens ! -3-
5. Fabien, ... Reviens ! -5-
6. Fabien, ... Reviens ! -6-

Publié dans Le Bonheur | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Lilia,

J'espère que tu ne t'ennuies pas trop au bureau. Moi je suis très bien à la maison (vive la retraite!), je profite de l'hiver, merci pour tes commentaires sur mes notes récentes. Je visite régulièrement ton site, je le trouve très bien fait; côté techno, tu es beaucoup plus habile que moi, et pourtant, j'ai certaines connaissances en matière d'informatique et d'ordinateurs.

Bye,
Denise

Écrit par : Denise | mercredi, 27 décembre 2006

bonnes fêtes de fin d'année....

Écrit par : lynette:0007: | jeudi, 28 décembre 2006

J'aurais peut être pas du lire ce Post finalement ...
parano comme je sis ça va rien arranger ...
Bonnes Fêtes :)

Écrit par : Amine | vendredi, 29 décembre 2006

@ Denise. Je peux te donner 2 ou 3 trucs si tu veux, mon email lilia972@yahoo.com
C'est à force de fouiller et tester que je suis arrivée à qlq chose. Je manipule essentiellement la Feuille de style dans Présentation / Configuration avancée

@ Amine. hihi attention... la conspiration sommeille mais elle est là et surveille discrètement :D

Écrit par : Lilia | vendredi, 29 décembre 2006

Pierre, du blog
"http://passionpeinture.hautetfort.com"

Chers amis,

Suite à un incident malheureux, je viens de perdre mes
blogs et l'accès à tout leur contenu !... Je ne peux
donc plus faire figurer aucune note, ni récupérer les
adresses de mes amis internautes pour les avertir...
Si vous pouviez partager cette info avec nos autres
amis communs, je vous en serais très reconnaissants.
Comme vous faites partie des quelques adresses que
j'ai pu récupérer par ailleurs, je vous informe que je
continue mon blog, sous la nouvelle adresse URL
suivante :
"http://pierrephotopeinture.hautetfort.com/
Excusez-moi de ce dérangement. Je vous tiendrai au
courant de mes contacts avec le service Hautetfort.
Bien amicalement,

Pierre

Écrit par : Pierre | samedi, 30 décembre 2006

c'est à se poser des milliards de questions!!!
Je passerai néanmoins les fêtes de fin d'année sereine si tu le permets ;o)
Joyeux réveillon à toi!

Écrit par : morgane | dimanche, 31 décembre 2006

nous voulions te souhaiter une année pleine de bonheur et de douceurs

Écrit par : objectif-plume | dimanche, 31 décembre 2006

Bonsoir Lilia, je te souhaite une bonne année pleine de bonnes choses, bonheur et santé.

Écrit par : Marie Bland | dimanche, 31 décembre 2006

Un petit bonjour pour te souhaiter une très bonne année 2007 ainsi qu'aux personnes qui te sont chères.

Écrit par : Martine de Brest | lundi, 01 janvier 2007

je passe comme une petite braise pour te saluer et te souhaiter tt le bonheur que tu mérité et pour 2007 et pr les années à venir :))

Écrit par : Phèdre | mercredi, 03 janvier 2007

Je te souhaite une très bonne année 2007.
Et une bonne continuation à tes partages sur ton Blog.

Écrit par : Louis-Paul | jeudi, 04 janvier 2007

Nous voilà en 2007.... je te dépose un panier garni devant ta porte, à toi d'y piocher ce que tu veux qui te fasse plaisir ...
Je t'embrasse vituellement mais sincèrement.
Tina

Écrit par : Tina | vendredi, 05 janvier 2007

hello Lilia,

Best wishes for the new year. Hoping you are coming back soon.

Écrit par : lova | lundi, 08 janvier 2007

hello Lilia! je me délecte en te lisant! Ca me rappelle un peu un de mes films préférés "Matrix": une conspiration quelque part, quelqu'un ou quelque chose qui nous commande ou qui garde un oeil sur nos faits et gestes ... c'est palpitant! Au fait, à quand la suite? :-) c'est une nouvelle que tu vas publier ou carrément un roman? :roll:

Écrit par : trinitty | mercredi, 07 février 2007

@ Trinitty. C'est un thème qui revient beaucoup, le Big Brother de 1984 en fait !!
Pour ce qui est de "Fabien" c'est un peu une occasion pour moi d'exprimer des choses que je ne peux pas écrire à la première personne du singulier (moi) :))
Pour le moment je ne crois pas qu'un éditeur serait intéressé pas ce que j'écris !!

Écrit par : Lilia | lundi, 12 février 2007

 

© 2006 Copyright, Design & Textes de Lilia
Pour toute question, me contacter