« 100% Végétarien | Page d'accueil | Êtes-vous endettés ? »

vendredi, 26 janvier 2007

Petits gestes pour notre planète

Faisons-nous un lien entre notre comportement au quotidien et la détérioration de la planète? La surexploitation de l’énergie (électricité, carburant) est responsable du réchauffement de la planète, en produisant le fameux Gaz à Effet de Serre (G.E.S)
On dilapide aussi les ressources de notre planète en gaspillant par exemple l’eau.

Voici donc quelques petits gestes accessibles à tous. Mis bout à bout, ces efforts peuvent faire une différence pour notre planète.

Toujours privilégier le plus petit appareil de cuisson possible : le micro-ondes ou le petit four grille-pain plutôt que le four de la cuisinière. Les gros électroménagers consomment beaucoup plus d’énergie.

Pour laver la vaisselle, les fruits ou les légumes, mettre un bouchon dans le fond de l’évier ou de l’eau dans un grand bol plutôt que de laisser couler l’eau en continu.

Mettre le lave-vaisselle en marche uniquement lorsqu’il est plein à ras bord.
Idem pour la machine à laver, la partir uniquement quand elle est remplie de linges. Préférer l'utilisation de l'eau froide ou tiède plutôt que l'eau chaude pour réduire la consommation d'électricité.

Éviter d’ouvrir la porte du four pendant la cuisson. Cela fait fuir jusqu’à 30% de chaleur. Regarder par la lucarne, la nettoyer ou faire changer l’ampoule d’éclairage du four si nécessaire.

Réparer rapidement les robinets qui fuient.

Remplacer toutes les ampoules à incandescence par des modèles compacts fluorescents. Plus chers à l’achat mais consomment beaucoup moins d’énergie (réduction de la facture d’électricité) et durent 6 à 10 fois plus longtemps.

En voiture, réduire notre vitesse. Sur l’autoroute, rouler à 120 km/h au lieu de 100 augmente la consommation d’essence de 20%

Privilégier l’achat de produits locaux, que ce soit pour les vêtements, les articles de la vie courante, les fruits et légumes, etc… En effet, plus on achète local, plus on limite la production de gaz à effet de serre (G.E.S), générée par les importations (par avion, bateau, route). Préférer donc les marchés publics et locaux.

__________________
Sources : revue Coup de Pouce, Québec Canada, avril 2006
Greenpeace Canada : ce que nous faisons à notre planète
Equiterre.org : les choix écologiques possibles

Publié dans Le Bonheur | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook |

Commentaires

J'addhere à 2000 pour cent!!!! Je vais diffuser...

Écrit par : Sushi | vendredi, 26 janvier 2007

> Privilégier l’achat de produits locaux, ... et de saison. Par exemple en Suisse, les vendeurs se cachent derrière le désir des « clients-roi » pour justifier leur pratique de proposer "des fraises en hiver". A consulter l'excellent tableau kilometrique comparatif à la fin de l'article :
http://www.bonasavoir.ch/script/bas.jj.dossier_semaine.surf.ViewDossier2?id=318

Sinon pour décrypter la véritable origine de ces produits apparemment "bien de chez nous" vous pouvez toujours lire « Le grand bazar mondial » [sept 2005] de Laurence Benhamou qui est journaliste économique à l'AFP. Elle y dévoile les fruits de ses enquêtes en dévoilant les dessous de la mondialisation. Il suffirait de peu :D merci Lillia

Écrit par : tomavana | vendredi, 26 janvier 2007

Excellente initiative, Lilia. Si chacun y met du sien...that's really all one can ask for.

Écrit par : lova | vendredi, 26 janvier 2007

@ Sushi. Bonjour à toi. Ton blog au japon est superbe :)

@ Tomavana. Étonnant le tableau de kilométrage en effet. Une approche différente pour considérer nos supermarchés du coin! Il faut reconnaître tout de même qu'il est difficile de trancher entre le prix des choses (le bio et le local coûtent chers) et l'impact du pas cher sur notre environnement.

@ Lova. Chacun peut faire sa part, c'est une éducation en fait ! Mais beaucoup ne font toujours pas le lien entre la situation de la planète et ce qu'eux-mêmes peuvent faire. Il y a un travail de sensibilisation énorme à faire. Le Canada y accorde beaucoup de place.

Écrit par : Lilia | vendredi, 26 janvier 2007

Bonsoir lilia
Eh! oui! la planète vaste sujet et pourtant très important nicolas Hulot qui est venue à Nantes à bien soulever le problème mais il n'y a pas assez de gens comme lui pour faire bouger les politiciens, comme vous le 1er février je ferais un effort pour la planète parce qu'elle mérite plus que ça encore,bonne initiative!!!!!!!.
bisou!!!

Écrit par : brigitteD | samedi, 27 janvier 2007

Bonjour à toi,
J'arrive par hasard sur ton blog, très interessant, Je vais parcourir...
à bientôt
marichkA

Écrit par : marichkA | samedi, 27 janvier 2007

Hi lilia

A ce que je vois l'année change mais les gens pas! et tant mieux hein?! Bah oui que serions-nous sans lilia et ses bonnes penssées? Une petite pause de douceur dans ce pays glacial! aaaaahhhhh c'est fou!!! se taper 30 min de marche à moins 33 et on me demande si j'accepte l'hiver??? oh que oui alors!
Bon sinon stick on the subject, la bonne conscience écologique voudrait qu'on arrête d'acheter des SUV, de ne pas écrire sur du papier, de prendre moins souvent l'avion, de faire des actions citoyennes vertes et surtout de ...sprade the good news! Allez ça va ce n'est pas vraiment une croisade hein....Surtout au Canada où tout est assez bien suivi et bien entendu si les grands industriels pollueurs y mettent aussi ... parce qu'on est bien conscients que le petit citoyen qui cupabilise y est pour un peu mais que le grand gars (en Alberta? ou dans l'Ouest? ou celui qui coupe les forêts du Nord?) y est pour beaucoup...
Allons-y lilia, on a fait notre boulot,

bizzz à toi

Écrit par : Jogany | samedi, 27 janvier 2007

j'adhère à 2001% .....c'est pas les grands discours maid l'adoption de toutes ces mesures par des centaines de millions de gens qui peuvent sauver la planète

Écrit par : ulysse | dimanche, 28 janvier 2007

C'est un sujet qui me tient à coeur !
Et je fais donc mes 11km de vélo pour aller au boulot tous les matins et idem le soir en rentrant. La plupart du temps c'est un vrai plaisir mais il est vrai que la météo n'est pas toujours clémente et je dois alors me motiver et penser que si tout le monde faisait l'effort (quand c'est possible) de circuler à vélo à Paris et bien on respirerait mieux !
C'est bien pour garder la ligne en plus !

Écrit par : Christine | lundi, 29 janvier 2007

@ BrigitteD. Bienvenue ici !

@ marichkA. Bonne visite ? :))

@ Jogany. certains articles sur le sujet m'énerve, je l'avoue. Quand, comme tu dis, on bascule dans l'excès inverse.

@ Ulysse. c'est comme le bonheur, c'est fait d'une multitude de petits riens :)

@ Christine. félicitations pour le vélo en plein Paris. Ton effort est à saluer car ça implique pleins de contraintes : l'habillement, l'effort physique etc... À Montréal aussi, ils sont très pro-vélos et les pistes cyclables se multiplient chaque année.

Écrit par : Lilia | lundi, 29 janvier 2007

Si tout le monde le faisait, un ensemble de "petits" gestes. Signer est une chose, agir une autre, mais j'ai signé défi pour la Terre de la fondation Nicolas Hulot, en soutien et car ça correspond à mes convictions. :)

Écrit par : Tattum | mardi, 30 janvier 2007

@ Tattum. Mis à part les politiciens 'parleurs' et non acteurs, j'ai surtout constaté que beaucoup dans notre entourage ne font pas le lien entre le réchauffement à l'échelle planétaire et leurs gestes quotidiens. C'est ce que j'ai essayé d'expliquer par cette petite note.

Écrit par : Lilia | mardi, 30 janvier 2007

bien

Écrit par : charlotte | vendredi, 09 février 2007

 

© 2006 Copyright, Design & Textes de Lilia
Pour toute question, me contacter