« Sooo cheap ! | Page d'accueil | Faire du social au bureau »

lundi, 19 février 2007

L'indice du bonheur

Indice relatif du bonheur.jpg

« Sur une échelle de 1 à 10, à combien évalueriez-vous votre bonheur ? »
Il semblerait que le seul moyen de mesurer le bonheur de quelqu’un serait de lui poser cette question :))

Le nouveau site internet canadien www.indicedebonheur.com a donc pour but, non pas de fournir la recette du bonheur véritable, mais d’évaluer et publier l’état général de la population au regard de la réponse à cette question. Sans trop de prétention, le site précise d’ailleurs qu’il s’agit d’un indice relatif. Ce qui le met d’emblée à l’abri de trop de critiques ! C’est une perception qu’on analyse ici…

Il met aussi en évidence ce qui contribue le plus au bonheur de l’être humain selon ses propres réponses. À cet égard, la santé étant l’un des éléments qui revient le plus au palmarès des réponses. Personnellement, je mettrais en haut de la liste l’amour (aimer et être aimé) et la spiritualité pour atteindre le bonheur véritable.

Publié dans Le Bonheur | Lien permanent | Commentaires (23) | |  Facebook |

Commentaires

je dis 8/10 pour moi, je suis en sante et en amour ^^

Écrit par : stephanie | lundi, 19 février 2007

Ravie pour toi Stéphanie !!!
Il y a tellement de gens tristes............... mais c'est ainsi.

Écrit par : Lilia | lundi, 19 février 2007

Le Bonheur est fait de petits instants successifs (Mario Mercier) Par contre Pierre Perret dit "que le bonheur est toujours pour demain". Pour moi il est dans chaque heure de chaque jour, car justement il y a à chaque instant, si on s'en donne la peine, quelque chose qui est susceptible de nous rendre heureux.

Écrit par : kipik | lundi, 19 février 2007

Hey Lilia,

Sympa le site, j'ai répondu au questionnaire mais j'ai pas vu mon indice! :-( j'espère quand même être tirée au sort pour les 500 dollars! hihi mais pour répondre à la question, moi je dirai que mon indice serait très très faible voire même négatif ......... je mettrai aussi comme toi l'Amour en haut de la liste et ensuite la santé :-)

Écrit par : trinitty | lundi, 19 février 2007

@ Kipik. J'adhère davantage à la pensée de M. Mercier que P. Perret !

@ Trinitty. Je l'ai fait aussi. C'est très orienté avenir du Québec.
Mais j'ai aimé la question 16 :
16) Croyez-vous que le bonheur soit surtout une question :
D’attitude
De chance et de destin
D’intelligence
D’éducation
De perception

Écrit par : Lilia | lundi, 19 février 2007

Tout est dans la tête ^^
Y a un proverbe qui dit :
"Ne cours pas après le bonheur, il est juste derrière"

Le bonheur est relatif à la personne bien sûr .. Chacun se retrouve se sent heureux grâce à quelque chose de précis ..
Y en a qui sont heureux avec de l'argent, y en a qui le sont grâce à l'amour, y en a qui le sont quand ils réalisent un rêve d'enfance :)

Pour moi .. je met l'indice à 10 ^^
Et oui .. j'ai le bonheur facile comme on dit :-P
Et à chaque matin quand je me réveille, je me dis que le bonheur est dans mes pas ^^


B2 .. apprenti dalaï lama

Écrit par : B2 | lundi, 19 février 2007

Moi aussi je parlerais non pas du bonheur mais des bonheurs.

Un de mes sources de bohneur serait cette impression de paix intérieur quand chaques choses semble être à sa place. Est-ce le simple fruit d'un équilibre hormonale ? ;)

PS: Tu as le même post que Harinjaka

Écrit par : tomavana | lundi, 19 février 2007

Je survole mon agrégateur tous les matins, et suis plutôt absente des visites de blogs, c'est devenu A cup of tea? :) J'ai remarqué la même question que toi, soit la 16. :)))

J'ai tendance à relativiser le bonheur selon le lieu et le contexte où je me trouve. Car la notion est différente par exemple selon notre lieu géographique. Mais je placerai d'aussi loin que je m'en souvienne mon indice bien haut placé, car tantôt j'ai réalisé assez tôt ma "Légende Personnelle" (mon rêve quoi), tantôt la sagesse de tracer ma voie, tantôt d'être entourée non pas quantitativement mais qualitativement (j'ai la chance de pouvoir dire que je suis avec un homme formidable! :D ), etc..

Alors le bonheur, c'est un peu de tous les ingrédients de la question 16 mais s'il fallait en choisir qu'une: la perception, car conditionnée par tout le reste. ;)

Écrit par : Tattum | mardi, 20 février 2007

A la radio ce matin, les auditeurs d'une station évaluaient leur moral à 4,5 /10 ...
Difficile de croire au bonheur dans ces conditions pourtant, il est là tout près !
Je mettrais la santé en premier , à égalité avec l'amour (pas seulement celui d'un compagnon mais aussi des amis , de la famille..) , je rajouterais tous ces petits bonheurs quotidiens, les sourires, mes livres, les échanges ...

Je pense que 8/10 me semble pas mal. Je peut être assez heureuse en fait :) !
Je n'ai pas envie de penser à demain, le bonheur c'est aujourd'hui !

Écrit par : Shopgirl | mardi, 20 février 2007

@ B2. Toi on peut dire que tu positives à fond... Mais 10 sur 10 ne signifierait pas que tu n'attends plus rien du lendemain ?!

@ Tomavana. oui je suis allée voir Harinjaka !
La question est en fait surtout de demander où en es-tu avec le bonheur. Es-tu heureux?
Ensuite ils essayent de déterminer la source de ce bonheur ou ce qui produit cette impression de bonheur. Car avec exactement les mêmes ingrédients (amour, argent, santé...) l'un peut être tout de même malheureux alors et l'autre jubiler au plafond !!
D'où la question: "ne serait-ce pas une question d'attitude ? ou de perception ?"

@ Tattum. Je rentre dans une période de déréférencement :) ah la la, la vie de blogger alors !
Ce que tu dis est intéressant, et je crois aussi que le bonheur dépend beaucoup de ce qu'on attend de la vie et surtout des autres. À trop attendre on souffre (puisqu'on demande peut-être trop) mais être plutôt actif, travailler pour sa réalisation (légende perso :D) et donner à ceux qu'on a choisi d'aimer.
Pour la question 16, j'aurais davantage penchée vers "attitude" : bien prendre les choses, mêmes les plus tragiques.

@ Shopgirl. Je suis contente d'avoir les commentaires des personnes les plus positives ce matin! Ça fait du bien !!!! Je crois que plein de choses sont sources de bonheur quand on veut ouvrir les yeux et être reconnaissant à la vie.
Mon seul bémol à ton commentaire: on peut être en mauvaise santé et rester positif car on l'accepte et on est bien entouré. Plus heureux que d'autres qui ont la santé mais se morfondent sur tous leurs bobos insignifiants (mais immenses pour eux, tout est relatif et je compatis)
Qu'en penses-tu ?

Écrit par : Lilia | mardi, 20 février 2007

Je me souviens avoir dit autrefois : "je ne suis pas douée pour le bonheur". J'avais la sensation d'avoir "tout pour moi" comme on dit, d'être plutôt gâtée par la vie question atouts dans les poches, mais de réussir à complètement rater ma vie.

Aujourd'hui, je continue à me casser la tête pour des broutilles, de l'avis de mon mari... mais j'ai trouvé le bonheur, même si parfois je ne sais plus le voir. Ah, le perfectionnisme et l'insatisfaction qui l'accompagne...

J'ai remarqué la même question que toi et je dirais que sans doute c'est une question d'attitude.

Bonne journée, et pour moi, café (le thé gêne l'absorption du fer et j'ai trop besoin de fer en ce moment!)

Écrit par : yedidia | mardi, 20 février 2007

"Mais 10 sur 10 ne signifierait pas que tu n'attends plus rien du lendemain ?!"
Pas du tout lilia :)
Cela signifie que tout se passe bien pour un lendemain meiller
Cela peut aussi être utile pour redonner du sourrire, de l'espoir aux gens qui n'ont pa cette chance de se sentir bien dans leur peau :)
Un 10 sur 10 au bonheur, accompagné par deux autres 10 sur 10 : en ambition, et en curiosité ^^
ça fait un bon équilibre :P


B2 .. cocktail molotov ^^

Écrit par : B2 | mardi, 20 février 2007

@ Yedidia. Bon bouge pas, le café arrive: avec sucre et lait ou crème ? (question montréalaise :))
Aaah la la le bonheur... ton sentiment d'avoir peur de tout gâcher me laisse pensive: en fait c'est un peu craindre le bonheur, trop de bonheur ! Il est vrai aussi que notre entourage (ton mari) nous aide à accepter le bonheur, ou au contraire nous pourrit la vie :D

@ B2. Mais tu sais que des fois le bonheur des uns génère de la jalousie hein ?!
Certains n'y croient tout simplement pas... Ce sont les plus malheureux.

Écrit par : Lilia | mardi, 20 février 2007

Oui effectivement .. Surtout si on prend pas la peine de partager ce bonheur ^^
Et puis, de la jalousie, je trouve que c'est bien, cela montre que cette personne veut changer, veut trouver à tout prix son petit terrain de bonheur :)
Il faut juste la guider, l'aider à se retrouver :)

humm .. si la jalousie est excessive .. là c'est une autre affaire

Écrit par : B2 | mardi, 20 février 2007

J'irais plus tard sur le site canadien...
En complet accord avec ton dernier paragraphe.(Santé, amour et spiritualité)
C'est même pour moi l'ordonnance de ma Nouvelle vie.
Bonne journée.

Écrit par : Louis-Paul | mercredi, 21 février 2007

Lilia, cela fait longtemps que je ne suis pas passée, je viens t'embrasser. Je me permettrais de rajouter, que le travail qui permet l'intégration à toute société par la reconnaissance et la satisfaction des besoins vitaux, logement, nourriture, vetements, s'ajoute à la santé l'amour et la spiritualité. Le travail permet de se sentir digne et reconnu. San logement et sans travail on vit dans la précarité, ne l'oublions pas.
Pour le reste à 100% avec toi

Écrit par : Claude | mercredi, 21 février 2007

@ Louis-Paul. Moi je mets dans l'ordre amour, spiritualité, amitié, santé, argent, travail et loisirs :)) !!

@ Claude. Le travail est un des éléments qui favorisent le sentiment de bonheur (selon la même étude) et inversement, faire un travail qu'on déteste accentue le sentiment d'être misérable, triste et peu accompli... D'accord avec toi donc.

Écrit par : Lilia | mercredi, 21 février 2007

Je préfère penser qu'il existe un bonheur infini...se limiter à un indice de 1 à 10 c'est réducteur et 10/10 c'est pas assez !
Quand on aime on ne compte pas !

En tout cas, beaucoup de bonheur à toi Lilia !

Écrit par : Christine | mercredi, 21 février 2007

Christine, c'est un instrument de mesure et d'appréciation personnelle. Un peu comme une référence mais pas absolue. Je trouve qu'il peut traduire ce que l'on ressent. Si quelqu'un me dit que son bonheur est aujourd'hui à 3 sur 10, et un autre jour à 8 sur 10, je sais que ça va mieux :D
Quelqu'un qui dit comme Trinitty ci-dessus, qu'elle est en négatif... well je me dit qu'elle doit être particulièrement malheureuse en ce moment. Donc ça donne une idée plus précise que le "ça va" ou "non, ça va pas"

Écrit par : Lilia | jeudi, 22 février 2007

Peut être mais mon ordre respectait l'ordonnance, pas de choix alternatif.
Bon we

Écrit par : Louis-Paul | vendredi, 23 février 2007

Effecitivement, le moral joue beaucoup, surtout si l'on est en mauvaise santé.
Qqun qui reste positif aura toujours plus de facilité à ressentir du bonheur, quoiqu'il arrive.

J'ai vu ça avec ma mère, elle a affronté son cancer en gardant une certaine "naiveté "en s'auto persuadant qu'elle allait guérir de toute façon. Je ne dis pas que c'est la solution mais elle , ça l'a bcp aidée.
Et depuis qu'elle est guérie, elle m'encourage à voir les bons côtés :) !
Etre optimiste, ça se travaille , surtout quand le monde est fait de gens pessimistes ou tristes ...

Écrit par : Shopgirl | vendredi, 23 février 2007

@ Shopgirl. Merci de partager l'expérience de ta mère et j'adhère à 100%
Sauf qu'on dirait que l'on nait avec des propensions ou non à être positif...
Encore merci à toi.

Écrit par : Lilia | mercredi, 28 février 2007

Il y a une différence entre la réalité et l'impression. Je pense souvent que je ne suis pas heureuse, et pourtant quand je réfléchi vraiment je pense que je le suis...
Alors... comment répondre à cette question ? Je promets d'y penser. A bientôt Lilia

Écrit par : Marie Bland | mercredi, 28 février 2007

 

© 2006 Copyright, Design & Textes de Lilia
Pour toute question, me contacter