« L'indice du bonheur | Page d'accueil | Au coin berbère »

vendredi, 23 février 2007

Faire du social au bureau

Au milieu de la journée, ma collègue et voisine de cubicule (encore elle) vient me voir dans mon bureau, un peu hésitant : « Lilia, est-ce que ça va ? »
Surprise, je rétorque « Ben oui, pourquoi ? »
Elle repart doucement, à reculons « Non je te demande ça comme ça. Il me semblait que t’es plus tranquille que d’habitude »

Les grosses discussions d’humeur et autres papotages au bureau n’ont jamais été mon fort. Je suis toujours souriante et serviable mais le bureau est pour moi un lieu de travail et non un site pour socialiser ou faire de la psychologie au quotidien. J’ai une autre vie (pour ça ou non) en dehors, avec mes amis et mes proches. Mais il semblerait que certaines personnes, mise à part faire leur épicerie, n’ont que leur travail pour être en contact avec le genre humain et souffriraient d’une distance ici.

Il y a des jours donc (comme aujourd'hui) où je dois faire moins mon indépendante et me forcer, en fait pour faire parler… oui c’est surtout pour ça : écouter, écouter.

Publié dans Le Bonheur, Vivre au Québec | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |

Commentaires

Hah ^^ !
Moi je suis plutôt papotage n'importe où, n'importe quand, et n'importe comment :P

B(avard)2

Écrit par : B2 | vendredi, 23 février 2007

Ecouter... voilà qui est généreux et plus gentil que de faire son "anti-social". ça ne m'étonne pas de toi, Lilia.

Écrit par : Yedidia | samedi, 24 février 2007

@ B2. :) J'ai un contact facile aussi. Mais je faisais allusion à des personnes qu'il faut sans cesse presque materner... Pas toujours le temps (ni l'envie) moi ! Et puis je pense que c'est pas à proprement parler le lieu pour ça. Il faut que le business roule sinon ici on vire !

@ Yedidia. Oui la plupart du temps, ces gens ont surtout besoin d'oreille attentive, surtout au début de la conversation. Besoin d'avoir une personne en face qui donne l'impression de s'intéresser à leur sort. J'aime sincèrement écouter, mais tout le temps avec certains, ça devient lourd, non ?!!

Écrit par : Lilia | samedi, 24 février 2007

Moi non plus je n'aime pas m'interrompre dans mon travail pour écouter la vie des autres et raconter la mienne. J'ai l'impression de perdre mon temps, ça me déconcentre. Mais j'ai quelques collègues coutumières du fait qui créent une espèce de brouhaha permanent, j'ai donc pris l'habitude de me retirer dans ma "bulle".

Écrit par : maazz | dimanche, 25 février 2007

Oui, c'est très étrange cette impression que tu dégages : parce que tu es concentrée dans ton travail et donc que tu te tais, on te demande si ça va ! Perso, cela m'arrive tous les jours...

Écrit par : Corinne | dimanche, 25 février 2007

@ Maazzz. Au bureau, on dirait qu'on connait la vie de certaines personnes de A à Z !
Puis d'autres, comme nous, préférons rester dans la discrétion :)

@ Corinne. Oui comme si se concentrer signifie être indifférent alors que c'est travailler !!

Écrit par : Lilia | lundi, 26 février 2007

Idem, idem! :D En fait, c'est pour cela que j'aime travailler avec les hommes, mais dommage, il y a davantage de femmes autour de moi!
;) pour le logo de ralliement.

Écrit par : Tattum | mercredi, 28 février 2007

@ Tattum. J'ai senti que tu étais "comme ça" aussi ;)
Pour le logo, je n'avais pas voté pour celui-là mais finalement il me plait beaucoup. Et as-tu vu : il matche avec mon décor !!! :D

Écrit par : Lilia | mercredi, 28 février 2007

Bisous Lilia et bonne journée

Écrit par : mamita | jeudi, 01 mars 2007

Je suis aussi d'avis de séparer le boulot de la vie privée surtout à notre époque où on est souvent amené á changer de'entreprise...rien ne sert d'être trop sentimental...Cela n'empêche pas de faire parfois de super rencontres au boulot et même de s'y faire des amis...

Écrit par : Christine | vendredi, 02 mars 2007

@ Christine. J'aime l'équilibre dans ton commentaire. Ne pas être trop fermé mais avoir des principes de base. Bon w-e à toi ;)

Écrit par : Lilia | vendredi, 02 mars 2007

 

© 2006 Copyright, Design & Textes de Lilia
Pour toute question, me contacter