« Le jour où je suis devenue canadienne | Page d'accueil | Note d'humeur #8 »

jeudi, 22 novembre 2007

Femmes enceintes et préjugés

Motherhood :))Les préjugés sur les femmes enceintes sont tellement nombreux que je ne sais pas par lesquels commencer maintenant que je décide d’en parler. Certains sont tellement bêtes et gros que je ne veux même pas les évoquer sous peine de m’énerver. En tout cas ma réaction immédiate parfois me vaut les réflexions comme quoi j’aurais un sale caractère ? (soupir)

Quelques idées reçues qui passent à travers des échanges anodins.
Contexte : j’arrive dans une pièce en grignotant un carré de chocolat
Lui : me voyant il me dit en souriant « des envies de femme enceinte ? »
Moi : (dans mon cœur « pffffff… ») mais je ne réponds rien…
Dois-je me justifier en précisant qu’il n’y a pas que les femmes enceintes qui mangent du chocolat et que j’ai toujours aimé ça ? Non mais franchement.
À la cafétaria c'est pareil, on zieute dans mon assiette, se demandant ce qu'une femme enceinte mange ? (ce n'est pas mon imagination, je le vois bien à leur regard)

Contexte : je croise des personnes que je n’ai pas vu depuis 3 jours ou moins
Elle/lui : dis donc, ça grossit (sous-entendu mon ventre)
Moi : ben oui, je suis enceinte
Elle/lui : oui je sais, mais là ça se voit vraiment
Moi : et alors ? C’est normal, non ?!
(Ils n’ont rien d’autres de plus intelligent à dire?) Les gens ne se rendent pas compte qu’ils sont la 50ème personne à vous le dire dans la journée. Le comble c’est que souvent, ils ont un ventre plus gros que le mien. Il m’arrive de le faire remarquer.
Moi : ouais, bientôt mon ventre sera aussi gros que le tien. Sauf que j’ai un bébé dedans
Elle/lui : gloups…

Contexte : il y une catégorie de personnes qui s’étonnent de mon excellente forme.
Elle/lui : Comment ça va ? Tout se passe bien ? (l’air sincèrement intéressé à mon état)
Moi : Très bien merci.
Elle/lui : Un peu fatiguée quand même, non ? (incrédule)
Quoi, une femme enceinte devrait être toujours fatiguée, moche, grosse et faire pitié ?
Je suis sincèrement en pleine forme, très active même si je fais attention à moi et essaie de me limiter surtout pour ce qui est de soulever les lourdes charges. Mais faut-il rappeler qu’une femme enceinte n’est pas une femme malade ni handicapée ?

Contexte : Dans une conversation, vous marquez votre désaccord, une différence de point de vue. Pour peu que vous haussiez un peu le ton, on attribue votre réaction à vos hormones, comportement de femme enceinte. Il faut l’excuser, ça va lui passer.
Ça me met en furie.

En général, les préjugés les plus bêtes viennent de ceux qui n’ont jamais eu d’enfants (hommes ou femmes). Mais hormis ça, j’ai remarqué que ceux qui sont déjà indélicats en communication en temps normal sont aussi les plus maladroits sur ce sujet-ci.

Alors c’est moi qui suis susceptible ou il y a vraiment matière à discussion ?

:)

Publié dans Maternité | Lien permanent | Commentaires (33) | |  Facebook |

Commentaires

Euh sinon, à part ça tout va bien :)))))

Écrit par : Lilia | jeudi, 22 novembre 2007

Ne serais tu pas un peu susceptible? Je trouve qu'il n'y a aucune période de la vie où les gens s'interesse autant à ton cas que lorsque tu es enceinte. Curiosité, admiration, tendresse ou même parfois répulsion, les ventres ronds où les bébés s'ébrouent suscitent tant de questions... il faut avoir la patience d'y répondre. Sans oublier tous ces pôvres hommes qui ne connaîtront jamais cette expérience, tu imagines?

Écrit par : Sandra | jeudi, 22 novembre 2007

@ Sandra. Je parle de préjugés, pas d'interrogations sincères ni de réelles discussions intelligentes pendant lesquelles j'apprends énormément des autres. Parmi les préjugés qui me hérissent (dont je fais allusion dans le 1er paragraphe) sont par exemple la question "est-ce que tu as envie de cornichons sucrés comme toutes les femmes enceintes il parait ?" !!!!!!!!!!!!!!! Tu réponds quoi à ça ?

Écrit par : Lilia | jeudi, 22 novembre 2007

De deux choses l'une, l'indice de sensibilité de ces personnes ont coulé à pic en te voyant ou au contraire ce sont tes poils qui hérissent plus vite que d'hab ... a propos de cornichons [j'aime pas trop] ... je suis perplexe ... serait-ce une allusion à peine voilée à propos de ta poitrine ? ;)

Sinon, je te signale que Ikalakely nous a pondu une liste des on-dits malgaches concernant la femme enceinte, cela devrait te plaîre :Fady io Raketaka >> Alors prend garde, cela est tabou Madame !

Écrit par : tomavana | jeudi, 22 novembre 2007

Ooops le lien

http://malagasymiray.net/2007/11/22/fady-io-raketaka/

Écrit par : tomavana | jeudi, 22 novembre 2007

Ooops le lien

http://malagasymiray.net/2007/11/22/fady-io-raketaka/

Écrit par : tomavana | jeudi, 22 novembre 2007

Kikou ma Lilia
Je me suis vaiment régalée avec ton derner post
J'ai vécu exactement la même chose et par trois fois hiihhi Je me revois qlqs années en arrière et j'ai entendu exactement toutes ces choses que tu as décrites ici ...
Ne t'en offusque pas , les gens aiment bien titiller ... enceinte ou pas ...
Comme je l'ai dit dans mon blog , dont voici un extrait : "tout le monde autour de toi a un avis sur tout ..."
... Moi j'en parle dasn ce post pour le "crabe " qui m'affecte ...
"Les superconseils des supers amis ?
En fait, quand on sait le mal qui t'affecte, tout le monde autour de toi a un avis sur tout ...
Le jour où ... j'ai lancé mon "S.O.S. , je vais être chauve"...
j'ai eu droit à une superbe batterie de conseils excellents, limites visionnaires...
mais qui ne me ressemblaient pas du tout ..."
Ce qui m'a le plus surpris pendant ma "maladie" c'est les gens qui "s'étonnent" que je ne me sois jamais "arrêtée" pendant la chimio ... et aujourd'hui, je suis passée au Palais et j'ai eu droit à "ah ! tu as bonne mine ..." (sous-entendu : pour quelqu'un qui a eu 4 mois de chimio et une intervention chir Y a dix jours !) Tu es rayonnante ... et ça va ? tu es sûre ? tu nj'as pas la tête qui tourne ? tu arrives à marcher ? ...etc "
comme si je devais avoir une tête de cadavre sous prétexte que cette maladie t'affecte .... hihihihhi Ils me font rire . C'est juste que je ne fais pas partie des personnes qui vont "se porter pâle" et "poser maladie" pour une égratignure ou un mal de tête. Voilà tout ...
En tout cas, ne t('énerves surtout pas ! fais comme moi hihihihi Je laisse parler et dana ma tête c'est "cause toujours tu m'intéresses" hihihhi
mais écoutes qd même les anciens ... pour les fady ... hihhhii
voilà
bizoooooooooooooooooooooo

Écrit par : Shoan | jeudi, 22 novembre 2007

A dire vrai, au fur et à mesure que j'ai lu ton post, je me suis dit: elle est un peu à fleur de peau. :D

Mais je fais partie de celles qui ne savent pas encore ce qu'est d'être enceinte, donc pas d'avis utile finalement. En tout cas, j'ai bien ri au coup du ventre, mais avec un bébé dedans!

Écrit par : Tattum | vendredi, 23 novembre 2007

En plus tu as deux cerveaux au lieu d'un en ce moment, tu es d'une intelligence superieure pendant 9 mois !! Alors forcément tout le monde te parait un peu neuneu autour..... nan je sais pas, dis leur d'aller s'acheter une intelligence.
En tout cas profite bien de tous ces moments de plénitude.

Écrit par : Sandra | vendredi, 23 novembre 2007

@ Tomavana. Ce qui est étonnant, c'est que les gens entretiennent des aberrations en sachant très bien que ce n'est pas rationnel et te demandent "As-tu des envies bizarres comme on dit ?"
La question de la superstition est tout un autre monde encore. Je n'y suis pas vraiment confrontée heureusement !! J'ai remarqué qu'elles sont beaucoup plus nombreuses chez les peuples de couleurs... C'est la première fois que je prends connaissance de la liste de Ikalakely !

@ Shoan. Merci pour ton commentaire enrichissant. Je pense qu'il y a des schémas de pensées tout faits face à la maladie des autres dans ton cas, ou la grossesse dans mon post. Je pense aussi que ça part d'un bon sentiment à la base mais certaines personnes ont aussi du travail à faire en matière de communication et de bonnes manières :)
Mais il est vrai que tu débordes d'énergie, bien plus que la moyenne des gens "normaux" et donc de savoir ton épreuve actuelle, laisse forcément ton entourage en admiration.
Bonne continuation à toi, sache que tu insuffles énormément de courage à tous.

Écrit par : Lilia | vendredi, 23 novembre 2007

@ Tattum. Tu t'y mets aussi ? (en parlant de la sensibilité des femmes enceintes) :D
Pour les réflexions sur mon ventre, il faut que tu comprennes vraiment le contexte. C'était vers le début de ma grossesse, ça ne paraissait pas encore mais ces gens étaient comme obnubilés par la nouvelle de mon état. Donc à CHAQUE fois j'y avais droit aux regards rivés au même endroit et aux mêmes réflexions.
La preuve que c'est dans leur tête puisque ceux qui ne savaient pas ne me disaient rien.

@ Sandra. Je ne dis pas que je trouve tout le monde neuneu :))))
J'ai fait un recueil de bêtises entendues mais j'ai d'excellentes conversations par ailleurs (avec les mêmes personnes aussi) et je sais bien qu'ils sont tous très gentils.
Merci à toi.

Écrit par : Lilia | vendredi, 23 novembre 2007

COUCOU lilia ! alors ça pousse??? j'adore ta note...

MERCI de ta visite dans ma campagne!!!
tu nous fais de belles photos de neige ???
BISES et portez vous bien la ptite famille...

Écrit par : dite | vendredi, 23 novembre 2007

il me semblait -mais ça fait un bon bout de temps maintenant- que les femmes enceintes sont très sensibles par exemple aux odeurs car il y a tout plein plein d'hormones. pendant cette période, le monsieur (car on a beau être futur papa et lire tous les livres ad hoc, on ne comprend pas toujours ce qui se passe) a intérêt à se tenir à carreau .

Écrit par : Rajiosy | vendredi, 23 novembre 2007

Moi j'étais plutot heureuse que l'on s'intéresse à moi quand j'étais enceinte, surtout vers la fin de la grossesse lorsqu'on a besoin d'un peu d'aide et de soutien, d'une place dans le métro, à la caisse d'une grande surface...
J'était toujours heureuse du petit signe d'intérêt à mon égard, mais je ne supportais pas les " fille ou garçon ?".
A bientôt Lilia, et profite bien de ces mois de profond bonheur.

Écrit par : Marie Bland | dimanche, 25 novembre 2007

je ne sais pas si c'est un préjugé mais je j'ai entendu dire que les femmes enceintes sont plus suseptibles a des riens du tous. C'est le bon moment de savoir si c'est le cas qu'en pensez vous?

Écrit par : zahara | lundi, 26 novembre 2007

Moi J'ai entendu dire que les femmes enceintes sont plus susceptibles aux petits riens du tout de tous les jours à cause des hormones. Je pense que c'est le bon moment de savoir si c'est vrai. ne crois tu pas? :p
OH et excuse moi de ne pas m'être présentée. Je suis très malélevée je m'Appelle Zahara et je te suit depuis un bon bout.

Écrit par : zahara | lundi, 26 novembre 2007

et désolé d'avoir ecrit le meme message deux fois je sais pas où j'avais la tête

Écrit par : zahara | lundi, 26 novembre 2007

T'as pas fini... le pire ce sont les "consoeurs" qui te racontent leur accouchement... avec des détails dont parfois tu te passerais bien...hihi mais that's live.....

Écrit par : tina | lundi, 26 novembre 2007

@ Dite. Coucou Dite !! Non j'ai la grosse flemme en ce moment de prendre mon appareil photos. Ça me reviendra !

@ Rajiosy. Des odeurs auxquelles j'étais indifférente avant m'écoeuraient beaucoup au début effectivement.

@ Marie Bland. La question demandant si c'est une fille ou un garçon est normale pour moi et ne la considère pas comme une question bête. Souvent ensuite on me fait part d'arguments très intéressants en faveur de l'un ou l'autre.

@ Tina. J'avoue que j'ai une toute autre oreille à ce sujet maintenant :))

Écrit par : Lilia | lundi, 26 novembre 2007

Je pense que tu n'as pas tort de râler un peu.
Il y a une chose qui me choque à chaque fois: lorsque les personnes s'approchent du ventre rond de la future et le touchent sans rien demander !
Comme si cela coulait de source que l'on touche le ventre d'une femme enceinte O-o !
Et si la maman ne veut pas ?

Je pense qu'il y a trop de prégugés et d'idées liées à la grossesse ou encore la maladie.
J'ai souri en lisant le témoignage de Shoan, c'est tellement ça !
Je suis de nature plutôt "ronde" mais j'ai des pbs de santé qui me fatiguent énormément et dans l'esprit des gens, je ne peux pas me sentir fatiguée puisque je suis ronde, j'ai de bonnes joues et le teint "frais" mais ma fatigue est belle et bien présente ! Il aurait fallu que je sois très mince, avec de grandes cernes sous les yeux pr rentrer dans le shéma...

Prends bien soin de toi et de bébé :) !

Écrit par : Shopgirl | lundi, 26 novembre 2007

mon nom est zahara alors si tu veux m'interpeller n'utilise pas le Sous titre dite...

Écrit par : zahara | lundi, 26 novembre 2007

@ Shopgirl. Je crois que c'est dans le top 3 de ce qui est le plus énervant pour moi ! Même si la personne demande la permission de toucher, je trouve ça totalement inconvenant.
Pour les apparences trompeuses, c'est de la maladresse dans les deux sens. Mais je crois finalement qu'il faut retenir le fait que la personne s'intéresse à nous en tout cas :))

Écrit par : Lilia | mardi, 27 novembre 2007

Voilà donc une chose Lilia qui nous sépare, je n'ai jamais voulu connaitre le sexe de l'enfant que je portais. Et c'est réellement une question que je ne pose pas, aucun intérêt. A bientôt

Écrit par : Marie Bland | mercredi, 28 novembre 2007

@ Marie Bland. oui j'ai discuté avec qlq femmes qui ne VOULAIENT pas savoir le sexe de l'enfant et préfèrent la surprise le jour J. Personnellement cela m'indifférait que ce soit fille ou garçon, je serais heureuse et ça ne fait pas de différence pour moi, tout comme toi je pense.
Par contre, côté pratique pour les achats préalables, cela fait une grande différence dans l'organisation et pour les amis qui veulent offrir des cadeaux.
Et aussi mon mari voulait absolument savoir parce qu'il avait une nette préférence pour une fille :))

Écrit par : Lilia | mercredi, 28 novembre 2007

Je comprends très bien Lilia, en fait je n'aime pas l'idée de se "fabriquer" à l'avance le bébé que l'on attend. Se représenter son enfant avant son arrivée est quelque chose qui m'a toujours fait peur, pour moi et pour les autres. Connaitre le sexe de l'enfant fait partie de cette "fabrication", c'est déjà se faire une idée et une image de lui.
Je ne sais pas si je m'explique bien, ce sentiment est si compliqué à exprimer !

Lorsque le bébé arrive, je pense qu'il doit être reçu sans que rien n'ai jamais été imaginé ou prévu le concernant. Il arrive tel qu'il est, et c'est uniquement là que tout commence. Voilà comment je ressens cela.
J'ai accueillis mes enfants simplement en sachant qu'ils allaient bien, avec trois biberons, trois changes et un lit..... le reste était pour après la naissance.

A bientôt Lilia.

Écrit par : Marie Bland | jeudi, 29 novembre 2007

Marie, "souhaiter" ou "vouloir" une chose ne signifie pas "fabriquer". Ta volonté n'a aucun impact sur le résultat final du sexe (heureusement pour l'humanité)
Et pour les amis, tu ne peux pas les empêcher de t'offrir des cadeaux même si tu n'en veux pas, surtout s'ils sont heureux pour toi.
Vouloir se préparer n'est pas mal en soi. C'est comme vouloir savoir s'il se porte bien parce que s'il a un handicap il est mieux d'être préparer à l'accueillir conformément en s'adaptant. Je ne vois pas le mal à se préparer dans un sens ou l'autre mais c'est le choix de chacun que je respecte. Je n'impose pas mon point de vue.

Écrit par : Lilia | jeudi, 29 novembre 2007

Mon mari prétendait que j'étais devenue un dragon, lors de mes grossesses.
Mais je ne me souviens pas d'avoir piqué une colère aussi terrible que le jour ou un ami m'a dit qu'il acceptait de mettre ma colère et mon comportement sur le compte de mes hormones, et donc de passer l'éponge...

Écrit par : Yedidia | mardi, 04 décembre 2007

@ Yedidia. Il me faudra probablement le recul que tu as déjà pour juger de mon cas ? En tout cas, pour le moment, je comprends ta colère face à la réponse de cet ami !

Écrit par : Lilia | mercredi, 05 décembre 2007

coucou Lilia,
Ca fait un bail que je ne suis pas venue te rendre visite et pourtant je pense souvent à toi et à ce bébé qui grandit dans ton ventre. Je constate en tout cas que tu te portes bien.
Pour ma part, j'aurais jamais osé répondre "ouais, bientôt mon ventre sera aussi gros que le tien. Sauf que j’ai un bébé dedans"
J'ai d'ailleurs trouvé les gens très délicats pour la plupart. A mon avis, quand ils disent ces "choses" pas très fute, fute ils ne savent pas trop quoi dire et pourtant tu ne leur es pas indifférente avec ton bébé qui pousse.
bises

Écrit par : Mia | lundi, 10 décembre 2007

Ce post ne ressemble pas beaucoup a la cheery and happy go lucky Lilia que je connais du net. Hang in there, le troisieme trimestre a ete, dans mon experience du moins, la plus longue et la plus inconfortable, mais bientot bebe sera la pour faire ta connaissance.
(Et liberte plus jamais tu ne connaitras. Lol.)

Écrit par : sipakv | jeudi, 27 décembre 2007

Bonjour, j’ai lu ce poste. Je veux que vous sachez, pendant que vous me lisez, que j’ai 17 ans, je suis adoptée et depuis que je suis toute petite, la grossesse et compagnie me fascine depuis que je suis toute petite. Mais quelques trucs me dérangent dans ton article. Je comprends que ça puisse vexer plusieurs d’entre elles toutes ces remarques des autres sur leur état, bien sur que c'est intriguant une femme enceinte pour ceux et celles qui ne savent pas ce que c'est la grossesse, les remarques sont parfois déplacées, mais les gens ne le pensent pas pour mal faire ! C’est dans la nature humaine de se tromper ! Et de plus, tandis qu'elles se plaignent que les gens les vexent sur leur état, d'autres femmes comme ma mère adoptive, ne pourront JAMAIS tombées enceintes et avoir des enfants naturellement. Et que celles-là, les admirent peut-être en silence de pouvoir donner la vie naturellement et facilement tandis qu’elles, ne le POURRONT JAMAIS. Désolée, mais ça me fait un peu chier que certaines femmes se plaignent, alors qu’il y a des choses plus graves qui se passent dans la vie que les petits désagréments de la vie de tous les jours !

Vous pouvez me chialer dessus si vous voulez, me cracher dessus sur ce que j’ai dis-là, mais ne jugez pas trop vite les gens parce qu’on ne sait pas par quoi ils sont passé et que comparé ses douleurs à celles des autres sans les connaitre, n’est pas faisable !

Sur ce, au revoir.

Écrit par : Mérineechou | samedi, 12 mai 2012

Bonjour Mérineechou, Merci pour votre intervention intéressante et l'apport de votre point de vue. Je respecte l'invitation à voir les choses d'une autre perspective. Avec le recul, ce que je mentionne n'a pas beaucoup d'importance, des impressions du moment sans doute. Un blogue, ça sert à ça aussi.

Bien à vous.

Écrit par : Lilia | mardi, 27 novembre 2012

Bonjour Mérineechou,

Merci pour votre intervention intéressante et l'apport de votre point de vue. Je respecte l'invitation à voir les choses d'une autre perspective. Avec le recul, ce que je mentionne n'a pas beaucoup d'importance, des impressions du moment sans doute. Un blogue, ça sert à ça aussi.

Bien à vous.

Écrit par : Lilia | mardi, 27 novembre 2012

Écrire un commentaire

 

© 2006 Copyright, Design & Textes de Lilia
Pour toute question, me contacter