« Hello World ! | Page d'accueil | Les villes américaines les plus attirantes »

dimanche, 24 février 2008

Le post-partum

FemmesOn a écrit quantité de livres sur la grossesse. Le travail et l’accouchement ont eu droit quant à eux à plusieurs chapitres de ces livres. Mais il y a très peu d’écrits sur le post-partum, comme l’appellent les canadiens pour parler de l’après accouchement.

Personnellement, je suis étonnée par ce vide littéraire, étant complètement surprise par l’écart entre l’état du corps féminin après l’accouchement et le silence qui l’entoure dans les livres. Je trouve le post accouchement beaucoup plus douloureux et pénible que toute ma grossesse. Le changement est tel que j’ai eu du mal à reconnaître mon corps !

Heureusement, grâce aux cours prénataux que j’ai eu peu de temps avant mon accouchement, j’ai été quelque peu préparée. Des mots qui m’étaient jusque là inconnus sont ensuite devenus des réalités : les lochies, les œdèmes, les tranchées…
Les choses s’expliquent assez simplement, comme le font bien les quelques sites internet que j’ai trouvés sur le sujet : il faut comprendre que le corps doit prendre le temps nécessaire pour se refermer après avoir porté un enfant. Les viscères et les organes vitaux doivent reprendre progressivement la place qu’ils ont laissée au fœtus. L’utérus lui-même doit se contracter pour retrouver sa petite taille initiale.

Je parle ici de changements physiques, étant bien consciente que cela peut aller beaucoup plus loin quand il est question de dépression post-partum. Mais à ce sujet par contre, la littérature est beaucoup plus fournie. La dépression post-partum peut d’ailleurs subsister bien plus longtemps que les mutations physiques.

Voici donc une pensée à toutes celles qui, ayant porté un enfant et donné la vie, savent de quoi je parle.

Publié dans Maternité | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |

Commentaires

Welcome ... Bienvenue ... Tongasoa ...
dasn le monde des couches-culottes et des nouveaux termes qui nous font découvrir notre corps qu'on croyait si bien connaître ...
bises à Naomi et à son heureux papa également
BIZOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

Écrit par : Shoan | lundi, 25 février 2008

et oui ... Moi j'avais vraiment du mal à ne plus avoir mon ventre beau ventre rebondi mais cette espèce de bedaine sans forme qui donne l'impression d'être enceinte de 3 mois tout en étant vide ...
sans parler des petits désagréments comme l'épisiotomie qui tire ou les h... Bref, pas très très réjouissant !
heureusement c'est vite passé ;)

Écrit par : Mia | lundi, 25 février 2008

@ Shoan. Finalement ça passe assez vite les douleurs et surtout on les oublie, c'est fascinant !!! Je comprends mieux qu'on en parle peu, moi-même je n'aurais probablement rien écrit maintenant si je ne l'avais fait pour ce post à cette période-là !

@ Mia. J'ai pas réussi à décoder le h... :))
C'est vrai que le gros ventre m'a manqué. Heureusement que j'ai fait pleins de photos pour les souvenirs !!

Écrit par : Lilia | vendredi, 07 mars 2008

C'est une période transitoire mais j'imagine que cela ne doit pas être forcément facile de passer d'un état à un autre.
Ton corps a besoin de souffler un peu maintenant, essaie de prendre soin de lui et toi, bébé ne sera que plus heureuse si tu vas bien ;).

Écrit par : Shopgirl | samedi, 08 mars 2008

Mia : Laisse-moi tenter de décoder les h : ça se soulage avec de la Préparation H ? !!!OUILLE - et ça peut devenir des fissures - OUILLE OUILLE, pour ma part, 4 mois de douleurs intenses et une chirurgie, tout ça quand on bébé avait de 1 à 5 mois. Ouf.

MERCI Lilia de soulever la question. Toutes les énergies sont concentrées à préparer les mamans à une "belle" grossesse et un "bel" accuchement, comme si l'accouchement était la destination finale... alors qu'il ne s'agit que de la ligne de départ ! La révolution, c'est APRÈS l'accouchement qu'on la vit, avec des hormones en yoyo et des nuits blanches !

Cela dit, ensuite, on ne rêve plus qu'à recommencer...

Cela fait depuis l'automne que ton blogue est dans mes favroris, fallait bien que je laisse un commentaire un de ces 4 :)

Écrit par : Marie l'urbaine | dimanche, 09 mars 2008

Les mois qui ont suivi ma première grossesse ont été très difficiles, fatigue, douleurs, très difficile en effet.
A bientôt

Écrit par : Marie Bland | mercredi, 12 mars 2008

Marie l'Urbaine tu as bien deviné de quoi je parle :) A bientôt

Écrit par : Mia | vendredi, 14 mars 2008

@ Shopgirl. En fait c'est le changement brusque au lendemain de l'accouchement qui déstabilise. La métamorphose reliée à la grossesse est progressive et donc plus supportable à mon sens, même vers la fin ça devient lourd tout de même :))

Écrit par : Lilia | vendredi, 14 mars 2008

@ Mia et Marie l'urbaine. Je crois avoir deviné aussi finalement. J'en souffrais sans m'en rendre compte parce que j'ai un problème d'anémie depuis l'accouchement. Et le traitement au fer génère des inconvénients que je dois cofondre avec les h.....

Bienvenue ici alors Marie et merci pour ton commentaire encourageant.

Écrit par : Lilia | samedi, 15 mars 2008

@ Marie Bland. Les grossesses suivantes ont été moins problématiques ?

Écrit par : Lilia | samedi, 15 mars 2008

 

© 2006 Copyright, Design & Textes de Lilia
Pour toute question, me contacter