« Le post-partum | Page d'accueil | Maman dodo »

vendredi, 07 mars 2008

Les villes américaines les plus attirantes

Une étude du Conference Board of Canada révèle que Calgary est la ville la plus attirante du Canada, sur la base des sept critères suivants : Économie, Innovation, Environnement, Enseignement, Services de santé, Société et Logement.

La même étude effectuée aux États-Unis avec les mêmes critères a placé Washington en première position. Les bloggers qui résident dans cette ville peuvent certainement témoigner de la qualité de vie qu’ils ont là-bas ;) Austin au Texas est classée numéro 2.

En tout cas, pour ce qui est de Calgary, tout le Canada fait l’écho depuis ces dernières années du boum économique que connaît cette ville et qui attire non seulement les candidats les plus talentueux pour occuper les emplois dans la technologie de pointe mais aussi les entreprises qui investissent pour y implanter leurs filiales ou carrément leur siège social.

Mais cette étude met aussi en avant la qualité de vie et le caractère multiethnique de ses habitants. C’est en raison de ce dernier point que Montréal se place en 14ème position seulement car jugée pas assez diversifiée dans l’éventail de sa population. Pourtant je vous assure que la métropole est déjà très cosmopolite avec un grand respect des différences. J’imagine donc que Calgary doit être vraiment fascinante pour se détacher à ce point. Toronto qui se situe à la 2ème place est déjà très frappante dans la diversité de sa population et cultures. Tout visiteur à Montréal constatera déjà la grande facilité pour se loger : on choisit son quartier et ensuite il y a beaucoup de choix de logements. Nul besoin de caution, de loyers payés d'avance ni de justificatifs de paye... L'emploi est relativement facile aussi, comparé à ce que j'ai connu ailleurs notamment en France (mais ce sujet est plus controversé;).

Pour former le trio de tête de cette étude, Vancouver est classée 3ème du palmarès.

____________
Ressources :
Article de la Presse Affaires
Article et classement des villes, CNW GROUP, Conference Board of Canada (anglais)
Site officiel de la ville de Calgary (anglais)
Mes analyses sur la ville de Toronto : Toronto, The Business City
Toronto, No Man's Land

Publié dans Vivre au Québec | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook |

Commentaires

quelle chance ils ont donc ceux qui habitent Montréal. Ici en France, même si tu es français de souche, on réclame une caution, le proprio exige que t'as un CDI, etc
Et en plus si t'es étranger, ce n'est pas évident que tu trouves facilement un appart à louer. En voyant ta couleur, certains proprios affirment qu'ils ont déjà trouvé preneur alors qu'il n'en est rien...

Écrit par : maintikely | vendredi, 07 mars 2008

@ Maintikely. Oui c'est vraiment frappant ici le choix nombreux de logements et le mode de sélection. En fait, on fonctionne avec les références que ce soit pour le logement ou l'emploi. Tu donnes un (ou plusieurs) nom de contacts qui témoignera de ta bonne moralité ! Le nouveau proprio pourra ainsi appeler l'ancien proprio pour vérifier si tu es bon payeur et propre et tout et tout... Idem pour l'emploi. C'est une pratique très courante mais souvent ils n'appellent même pas s'ils voient que tu donnes des noms de contacts facilement et que tu présentes bien.
C'est sûr qu'on entend des histoires de ségrégation (louer uniquement à des québécois, ou à des gens sans enfants, etc...) mais c'est beaucoup moins fréquent qu'en France et surtout il y a une législation plus sévère et tu as gain de cause facilement si tu portes une plainte fondée.

Écrit par : Lilia | vendredi, 07 mars 2008

J'aimerais bien savoir ce que tu penses de l'intégration des anglophones au Québec... Je crois me souvenir que tu avais déjà fait un article qui évoquait le sujet, mais je n'ai pas le courage de remonter toutes les archives :)
Je me posais la question parce que les parents de ma 'host family' sont canadiens, originaires de Toronto. Ils parlent un peu français, par plaisir et par obligation. Mais ils avaient l'air de dire que le Québec était relativement fermé par rapport à la culture anglophone, et que le français dominait vraiment la région (alors que moi, j'ai toujours cru que français et anglais étaient à égalité).
Désolée, de te demander ça là, tu n'es pas du tout obligée d'y répondre. C'est juste que ton article m'y a fait penser :)

Écrit par : Titania | samedi, 08 mars 2008

Côte des Neiges est le quartier avec le plus de nationalités au monde donc effectivement Montréal est diversifiée mais nos quotas sont faibles à côté de Brooklyne, petite minute urbaniste
Sinon j'en connais une à DC qui doit jubiler!
de L'autre côté de la liste du as Dhaka et Antananarivo dans les villes plus crades.....

Bisoux Lilia contente de te revoir

Écrit par : jogany | mardi, 11 mars 2008

Merci pour cet article, j'avais envie de faire un tour a Seattle/Vancouver... Cela va peut etre m'encourager. Ce blog est vraiment sympa, ainsi que d'autres de la malagasy blogosphere. Bonne continuation.

Écrit par : Fanja | jeudi, 13 mars 2008

@ Titania. Montréal est vraiment bilingue avec l'ouest à 90% anglophone. Mais le reste du Québec est francophone et assez fermé en effet. A part les Cantons-de-l'est et l'Outaouais aux frontières anglophones.
Sinon c'est bizarre à dire mais les 2 langues officielles du Canada sont Français et Anglais, mais en dehors du Québec, personne ne parle le français et ils en ont rien à faire !
Sauf tous les sites internet du gouvernement qui sont systémtiquement bilingues pour obéir à la loi.

@ Jogany. Kikou !!!! Parc-Extension doit battre Cote-des-Neiges non ??

@ Fanja. Bienvenue ici et merci pour les compliments !
Tu es du coin ?? Ton joli prénom me rappelle des souvenirs d'enfance :)))

Écrit par : Lilia | samedi, 15 mars 2008

hummmm, calgary la ville la plus attirante du canada? et ben et ben ca me fait bien plaisir!
tu te demandes pourquoi?

je decouvre ton blog qui m'interesse BEAUCOUP. depuis le temps que je cherche qq chose de credible sur montreal et l'est du canada, ca y est j'ai trouve!

felicitations pour le bebe et bienvenue dans le monde des mamans sans-soucis :-D

Écrit par : miangaly | dimanche, 16 mars 2008

lilia, Parc-Extension c'est le Pakistan....St-Michel les Caraïbes et ainsi de suite

Bisoux be

Écrit par : jogany | dimanche, 16 mars 2008

@ Miangaly. Bienvenue à toi ici et choueeeeeeeeeette de voir qu'on a beaucoup de points en commun. En plus tu habites Calgary (un regard différent donc de mon coin francophone) et tu écris très bien.... Une nouvelle aventure à suivre et des heures de lecture en perspective :)))))

Écrit par : Lilia | lundi, 17 mars 2008

Bonjour Lilia,
Je ne suis pas vraiment a cote, pour tout te dire, je suis parait-il du "mauvais cote de la Frontiere". J'habite dans le mid-west (CO). J'aime bien lire ces blogs car comme vous, cela fait un petit moment que j'ai quitte le pays et parfois je m'y retrouve un peu. Mon mari appelle cela "se ressourcer"...

Écrit par : Fanja | mardi, 18 mars 2008

@ Fanja. «je suis parait-il du "mauvais cote de la Frontiere"»... LOL
ça dépend de quel côté du miroir (aux alouettes?) on se positionne :)
À quand le blog ? Tu as certainement des choses à partager avec ta multi-culturalité et depuis ton bout de pays ;)

Écrit par : Lilia | vendredi, 21 mars 2008

Lilia,

Cette note est super intéressante, je vais prendre le temps de lire les liens que tu indiques !
J'espère que tu vas bien, ainsi que ton baby !:)
A bientôt

Écrit par : casimiri | mercredi, 02 avril 2008

@ Casimiri. Comme tu disais, la vie est trop courte pour visiter tout ça.
Il faudrait une vie éternelle !

Écrit par : Lilia | mercredi, 02 avril 2008

Lilia : je te corrige: "en dehors du Québec, personne ne parle le français et ils en ont rien à faire". c'est complètement FAUX. C'est ce qu'essaye de dire les québécois mais c'est complètement faux. Mon mari est francophone et aucunement québécois. Il ne faut pas oublier les francophones hors-québec : acadiens, franco-manitobains, franco-ontariens, fransaskois. Une malgache a été même la présidente de l'association des francophones de Colombie-Britannique. Je ne parle pas ici d'immigrants contemporains mais bien des Doucet, Thériault, Savoie, Haché, Riel, Thérrien, Melanson....etc. 30% de la population du Nouveau-Brunswick sont francophones et le nord et le sud-est du Nouveau-Brunswick parle francais dans la vie de tous les jours et dans le travail (d'ailleurs c'est la seule province OFFICIELLEMENT bilingue du Canada). Il y a des gens qui se battent pour le français, ce n'est pas pour rien que le Fédération des communautés francophones et acadiennes du Canada existe. Et ce ne sont pas les québécois qui sont les 1ers français arrivés en Amérique du Nord, ce sont les acadiens, arrivés à Port-Royal en 1604. Donc l'acadie a bien fêté son 400e avant celui du Québec cette année. Si tu visites un jour la Péninsule Acadienne, la fameuse plage chaude de Shédiac, Chéticamp en Nouvelle-Écosse, Saint-boniface en Manitoba ou pas loin chez moi ici à Orléans (banlieue est d'Ottawa), tu seras surprise qu'on vit en français en dehors du Québec.

Sinon, Montréal est cosmopolite, c'est comme un pays dans une ville. Je l'aime pour la visiter mais j'ai du mal à y habiter. C'est vrai qu'avoir vécu dans 3 provinces différentes, on peut choisir :-) Mais j'avoue que même si je n'habite plus Montréal, je ne m'en passerai pas!!

Écrit par : elodieriana | vendredi, 04 avril 2008

Merci Elodieriana pour ces éclaircissements. J'ai appris tout ce que tu dis en préparant l'examen de citoyenneté. Mais tu sais concrètement dans mon expérience, je travaille pour une très grosse compagnie et les seules personnes francophones que j'ai pu cotoyer sont au Québec, Campbellton (au New Brunswick -info pour les non-canadiens-) à Ottawa et Gatineau. Ailleurs au Canada, c'est TRÈS RARE que je tombe sur des francophones au téléphone.

Écrit par : Lilia | vendredi, 04 avril 2008

Je pense qu'il faut y avoir vécu pour le constater :-)

Écrit par : elodieriana | dimanche, 06 avril 2008

Elo, Je te crois !

Écrit par : Lilia | lundi, 07 avril 2008

Hello Lilia
Alors comment vont maman et bebe?
Oui, Washington DC est resplendissante en ce moment, sous les pechers du Japon. J'en ai un dans mon jardin recouvert de fleurs, meme le gazon est blanchi. Celui la ne va pas passer sous la tronconneuse, non ! Nous avons aussi un majestueux magnolia qui est en fleurs.
Sinon, les Canadiens que je rencontre ici sont tous anglophones et souvent amuses (ou pretendant l'etre) par les Quebecois.

Écrit par : sipakv | jeudi, 10 avril 2008

C'est vrai qu'il y a surement des francophones dans les autres provinces canadiennes. Il y a des associations aussi et je suis agreablement surprise d'apprendre qu'une malgache a ete a la tete de l'assoc des francos a BC!

Moi, je suis en Alberta. J'ai eu la chance d'aller a BC plusieurs fois et une fois en SK. Ce qu'il y a c'est que le francais est une langue minoritaire, absolument minoritaire par ici. On peut cotoyer les francos si on va dans les centres et on pourra peut-etre avoir un service en francais dans 'certaines' boites gouvernementales - si on a de la chance. Mais a part ca, on DOIT fonctionner en anglais. J'ai lu dans la derniere edition du Chinook, notre journal franco que beaucoup de francophones venus de l'Est ont quitte l'Alberta car fonctionner en anglais etait trop pour eux ...

Pour moi, cette dichotomie n'a rien de mysterieux. De par l'Histoire, les francais sont venus en premier et ont etabli leur territoire dans l'Est. Les anglais qui sont venus plus tard ont du aller plus a l'Ouest et ont eu la possibilite d'etendre leur fief dans l'Ouest au fur et a mesure. Je ne dirai pas qu'il y a necessairement de l'antagonisme entre les 'French canadians' et les 'English canadians' mais a chacun son territoire n'est-ce pas? A chacun sa langue aussi.

J'ai donne des cours de francais chez Berlitz Intl ou j'ai rencontre l'absurdite d'apprendre le francais a des preposes de la Poste. Bilinguisme oblige. Mais il y aura peut-etre une fois tous les trois mois ou meme tous les six mois que ces gens-la auront a faire a un client franco. De ce fait, le francais qu'ils auront appris ne sera jamais suffisamment pratique pour atteindre un niveau acceptable. Alors a quoi bon? La Poste n'a surement pas trouve des candidats qui parlent deja la langue puisque de ce cote-ci la majorite des gens est anglophone. Il n'y a personne a blamer. La realite fait que le francais ne sera jamais utilisable dans la vie quotidienne, puisque malgre tout les francos ne forment qu'une minorite de la population.

Du cote du Quebec, je sais qu'il y a aussi des endroits ou on doit absolument fonctionner en francais et rien qu'en francais n'est-ce pas?

Écrit par : miangaly | jeudi, 10 avril 2008

@ Sipakv. Je suis décidément jalouse, vous êtes en avance sur nous pour tout: les arbres n'ont même pas commencé à bourgeonner ici !

@ Miangaly. On a la même perception des choses mais Elodieriana a vécu dans des régions que je n'ai même pas vues en touriste. En tout cas, Toronto que je connais bien se contrefiche du français. Même s'ils peuvent avoir de la sympathie quelconque, dans la pratique ils n'en ont pas besoin.
Sinon à ma connaissance Montréal est vraiment bilingue. Les régions profondes du Québec peuvent être unilingue française mais dans l'intérêt de l'économie et le tourisme, l'anglais a sa place qd même.

Écrit par : Lilia | jeudi, 10 avril 2008

 

© 2006 Copyright, Design & Textes de Lilia
Pour toute question, me contacter