vendredi, 09 juin 2006

Fabien, ... Reviens ! -2-


"Saisir la pleine signification de la vie est le devoir d'un acteur ; l'interpréter est son défi."
James Dean

On fait tous semblant, presque tout le temps.
Fabien remarqua assez tôt que dans sa vie, que sur cette terre, presque tout le monde faisait semblant. Le monde s’arrange pour paraître d’une certaine manière, pour qu’ils soient perçus précisément d’une certaine façon. Ils font tout concourir pour que le but soit atteint, l’image rendue étant le reflet de leur souhait, bien que loin d’être la profonde réalité.

Ainsi petit, Fabien le constata avec ses jeunes compagnons de jeu. Adolescent évidemment, puis maintenant adulte, certainement plus que jamais. Dès enfant, on lui demanda s’il avait des frères et sœurs, comme si cela pouvait apporter une quelconque précision sur son sort dont personne, il le savait, au fond ne se souciait. Puis on lui demandait avec le même intérêt (désintérêt), ce que faisait son papa. Quand ils grandissaient, les enfants se regardaient leurs jouets, puis les griffes des vêtements, les quartiers où tu résidais. Toutes ces questions n’étaient formulées que pour le situer, mentalement, socialement, géographiquement… Les réponses détermineraient la page du catalogue où il figurerait, Fabien le savait. Fabien trouvait d’ailleurs, que le monde des enfants était devenu particulièrement agressif de nos jours, il se demandait toujours comment ils y survivaient sans plus de dommages.

Étant donc le produit de sa propre société et de la perception qu’il s’en faisait, Fabien avait la certitude que chaque individu se convainquait tellement de l’apparence qu’il se donnait, qu’il finissait par penser que c’est ainsi qu’il était.

Car souvent et avant tout, on analyse d’abord ce qu’on attend de nous. Comme en programmation informatique, on doit d’abord déterminer les besoins des usagers et les documents qu’ils veulent obtenir en sortie. Ensuite on envisage la démarche à suivre pour y parvenir et satisfaire pleinement cette demande. De même dans la vie, on jauge à qui on a affaire, puis on cadre notre attitude par rapport à cette attente. C’est de même qu’on procède quand on cherche du travail. Au moment de se présenter à l’entretien, on veut convaincre qu’on est le candidat idéal pour le poste (même si on en est loin). On tourne (pour ne pas dire détourne) son CV pour le présenter sous son meilleur jour par rapport au poste. On s’habille, on se documente, on retient mentalement des informations, tout dans le sens favorable pour l’entretien.

Un tel semble heureux en couple, mais qu'en est-il vraiment ? Tandis que celui-là semble crouler sous la dépression, comment en mesurer la pleine ampleur ? Certains veulent juste attirer l’attention et l’affection. D’autres souhaitent l’éloigner, apaiser, calmer, bref : passer inaperçu dans la société. Ils se conforment alors à une certaine norme, respecter un seuil de tolérance pour ne pas éveiller la réflexion de la bonne société.

Fabien ne disait pas que tout le monde mentait. Non, il disait juste que tout le monde se persuadait de l’image qu’ils voudraient donner, pour être acceptés, pour au milieu des autres continuer à exister. Cela s’appelle différemment : la bienséance, une bonne attitude d'esprit, les bonnes manières, ce qui sied à la décence, le politiquement correct, une attitude chrétienne, une bonne éducation, la maîtrise de soi, le savoir-vivre …
Toutes ces appellations sont nobles et dignes de respect. Elles contribuent aussi à maintenir l’ordre entre nous et nous dictent une certaine règle de conduite. De plus, elles sont censées rendre les choses plus faciles et plus agréables dans les relations, ce qu’elles parviennent à faire la plupart du temps.

Mais Fabien ne pouvait s’empêcher de réfléchir à la personne cachée et profonde de chacun de nous. Nos mobiles profonds, nos motivations premières au-delà de ce que nous formulons. Ce à quoi nous pensons quand personne ne nous entend.

© Lilia 2006, Toute reproduction interdite


Lire plus sur Fabien :
1. Fabien, ... Reviens ! -1-
3. Fabien, ... Reviens ! -3-
4. Fabien, ... Reviens ! -4-
5. Fabien, ... Reviens ! -5-
6. Fabien, ... Reviens ! -6-

Publié dans Le Bonheur | Lien permanent | Commentaires (21) | |  Facebook |

 

© 2006 Copyright, Design & Textes de Lilia
Pour toute question, me contacter