mardi, 22 mars 2016

Au gré du vent

iStock_000001903317_Medium.jpg
Photo iStockphoto


Les blogs ont une vie. Ils naissent, grandissent, puis meurent tout simplement un jour, au gré du vent... de leur auteur. Mais certains font juste une pause, reprennent vie puis se reposent... Il n'y a pas de règles. C'est la liberté des blogs ou l'anarchie, on peut l'appeler comme on veut!

Pour ma part, le présent blog existe depuis août 2005 et aurait donc plus de 10 ans. Ouaaaah! C'est clair qu'il n'est plus aussi actif qu'à l'origine. J'ai même progressivement arrêté de publier depuis 2013. Mais comme je le mentionnais, ça aussi c'est la prérogative du blogueur, l'un des rares domaines dans la vie où nous ne sommes pas assujettis à un calendrier ni à des dates limites.

Entre temps en fait, pour l'information, j'ai ouvert un autre blog (anglophone), puisque je ne peux m'empêcher de parler (pour ceux qui me connaissent bien). Un autre blog parce que je ressentais le besoin de recommencer une nouvelle page dans ma vie de bloggeuse. Donc c'est par ici :

theminimalism.wordpress.com



Ah oui... je vais continuer à alimenter ma page ici, au gré de mes humeurs!
Hein, comme on a dit: pas de règles, ok?!

Publié dans Technologies | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

jeudi, 18 juillet 2013

How Burglars Are Using Social Media

Most of us are now using some form of Social Media (eg. Facebook, Twitter, Instagram). Daily we pump millions of tiny personal bits of information online, much of which is easy viewable by almost anyone on earth who has an internet connection.

Below we present an infographic showing how burglars are using social media to help them pick their targets. The aim is to help you decide what may not be in your best interest to have online and help prevent becoming a victim yourself.

Source : Distinctive Doors

Publié dans Technologies | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |

dimanche, 14 septembre 2008

MacBook vs iMac

Mac-Logo.bmpJe suis entrée dans le magasin pour acheter un MacBook et j'en suis ressortie avec un iMac. Avec une boîte dix fois plus grosse, énorme comme une valise ! C'est pour dire, je partais effectivement en voyage. Moins de dix minutes après avoir déballé l'ordinateur (montre en main et sans courir), me voici sur internet. Le tout configuré : mail, enregistrement du produit, comptes invités installés...

Mais pourquoi avoir choisi un iMac plutôt qu'un MacBook ? Voici 7 raisons :

  • Pour un prix identique, voire inférieur, on a une machine plus puissante (processeur, mémoire)
  • Un disque dur beaucoup plus gros (250 contre 120 Go)
  • Un écran plus grand : 20" contre 13" pour un MacBook
  • Un écran superbe pour les couleurs et le rendu
  • Le tout en aluminium et verre contre du plastique pour le MacBook (sujet à égratignures et rayures pour le modèle blanc)
  • La garantie 3 ans coûte moins cher (100$ de moins)
  • La télécommande est offerte pour visionner DVD, bandes annonces de films (en option pour le MacBook)

Le reste, c'est la même expérience Mac. Je ne sais pas quoi vous dire. Difficile d'expliquer sans paraître excessif. Vu que j'ai toujours trouvé un peu désagréable l'excés d'enthousiasme des pro-mac... Mais là je comprends. Il faut le vivre, en avoir un pour mesurer l'ampleur de la chose. En une phrase, je dirais comme disent simplement les anglophones "It exceeds the expectations" : l'expérience dépasse largement les attentes.

Publié dans Technologies | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |

lundi, 01 septembre 2008

Mac World : Here I am*

ibook* traduction (obligatoire au Québec :P) : "Univers Mac, me voici !"

Avant
Vous l’aurez compris : je passe à Mac ! Oui, je change d’ordi et j’ai enfin décidé d’acheter mon premier ordinateur Apple ce mois-ci.
Cela fait bien une dizaine d’années que j’y pense, d’ailleurs j’en parle ici il y a deux ans (voir vers la fin du post). Mais l’occasion ne s’est jamais vraiment présentée jusqu’alors. J’ai toujours travaillé sur un PC, un peu contre mon gré ou plutôt par un concours de circonstances. Toutes les compagnies où j’ai travaillé ont fait ce choix. Et quand j’ai voulu m’équiper de mon premier ordi alors que j’avais la vingtaine, mon frère montait des machines PC sur mesure (coucou Tony!). Et donc c’est tout naturellement que je devins sa cliente car il n’était pas question de passer à côté du prix symbolique qu’il me faisait, correspondant au prix de revient des pièces. Donc du coup à l’époque, je suis passée à côté de mon premier Mac.

Ensuite
Une fois mariée plus tard, j’ai dû magasiner pour un laptop. Mais étant donnés les besoins spécifiques de Frank pour ses activités (logiciels spécialisés), il n’y avait pas d’autres choix que le PC. Pfiiiouuu…, encore une fois le Mac m’est passé sous le nez : on a acheté un HP.

Maintenant
Alors pourquoi maintenant me direz-vous ? Qu’est-ce qui a changé ?
En fait, c’est simple, l’ordi sur lequel je tape ce récit est le laptop prêté par mon bureau (pas mon nouveau job de journaliste mais mon vrai travail, celui pour lequel je suis en congé maternité, vous suivez ?). Ils mettent à la disposition de leurs employés un laptop mais qu’ils renouvellent tous les 2-3 ans. Je dois donc rendre ces jours-ci le mien, en échange d’un autre 2 jours après (normalement mais pas garanti dans ma situation de congé). Et pour ça, il faut que je le ‘vide’ de toutes mes choses personnelles, soit environ 6.000 photos, 500 chansons, toutes mes sauvegardes de blogs et les documents perso, sans compter les favoris dans les navigateurs internet et mes logiciels …
Puis, compte tenu de mes nouvelles activités, disons-le franchement, j’ai une entrée d’argent auxiliaire qui a fini par me décider de faire le pas. Sans parler du fait qu’un MacBook me permettra de travailler plus vite et plus efficacement justement.

Je me donne donc ce mois de septembre pour me décider définitivement. Qui sait peut-être que je rédigerai mon prochain post sur mon nouveau dada ? :)

Et vous, vous êtes Mac ou PC ?


PS. : À l’intention des "mac addict", je suis preneuse de tous conseils judicieux et erreurs à éviter en la matière !

Publié dans Technologies | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook |

vendredi, 02 mai 2008

Conjuguez sans faute

Tous les matins, je me réveille au son de la télé qui s’allume automatiquement à 7h30. On l’a réglé sur TV5 via le câble avec Télématin. Pour nous c’est incontournable pour bien commencer la journée. Maintenant, je connais tous les animateurs et les rubriques. Depuis que je suis en congé maternité, ma relation avec la télé a changé. Mais ce n’est pas compliqué : avant je n’avais quasiment pas de relation avec, seulement un film ou un reportage de temps en temps. Je regardais ce que mon mari regardait. Puis j’écoutais d’une oreille distraite les nouvelles quotidiennes de France. Je ne connaissais même pas le numéro des chaînes, ni même vraiment comment ça marchait la télécommande compliquée du câble :P

Tout ça pour vous dire comme je vis autrement dans le cocon de notre appartement maintenant. Avec bébé dans les bras et une main armée de la télécommande, je connais mon affaire :) Pendant que je la berce tout en marchant, j’échafaude les plans de mes journées ! Dehors, tous les arbres explosent de verdure partout malgré la température anormalement fraiche du temps. Du haut de notre 5ème étage, je regarde avec compassion l’embouteillage qui paralyse l’avenue de 3 voies bordant notre tour de condos. Puis je retourne à mes occupations.

Sur Télématin, on apprend toujours plein de trucs. Et si vous n’avez pas le temps de noter une info intéressante, vous pouvez les retrouver sur leur site internet. C’est ainsi, par exemple, que j’ai appris l’existence du site leconjugueur.com. Très utile si vous hésitez sur la conjugaison d’un verbe (oh vous, écrivain et grand rédacteur de blog ;) La réponse y est immédiate et à tous les temps. Finies les hésitations !

http://www.leconjugueur.com/


Publié dans Maternité, Technologies | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |

samedi, 24 mars 2007

Note d'humeur #4

L’envie de ne rien écrire. De ne rien écrire de public.
Ne plus vouloir partager avec ces inconnus qui vous lisent dans le secret, qui pensent passer inaperçus mais dont je discerne la présence par le compteur de visiteurs. Ces inconnus classés par villes et pays de connexion, mais qui ne se sont JAMAIS trahis par un commentaire ici.
Juste envie de vivre normalement, sans avoir à justifier mes humeurs. Ni même à les évoquer. Dans le fond ça n’intéresse personne, mais incessamment ils reviennent.

Rien à dire pour épater, même si ça n’a jamais été le but.
Juste harassée de se sentir attendue par des inconnus peu bavards.
Qui ne daignent même pas signer par un simple ‘moi’ sans nom ni prénom.

Lettre ouverte à tous ces anonymes qui transitent ici.
Je vous vois et vous salue.

Publié dans Technologies | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook |

lundi, 08 janvier 2007

Email consideration

Mail, Email, Courriel… pour parler de la même chose : le courrier électronique.
Le québécois m’aurait apporté le terme le plus exact à mon sens pour un francophone : le courriel.
Mais mon propos n’est pas de débattre sur les termes les plus appropriés (le contenant) mais plutôt du contenu. Mon point de vue sur le comportement à adopter vis-à-vis du courrier électronique n’a cessé d’évoluer au fil du temps.
Les questions auxquelles j’invite à répondre sont :
à quelle fréquence devrait-on consulter sa boîte ?
quand répondre aux emails ?
doit-on répondre systématiquement à tous ?
quand/comment les classer ?

Je dois avouer pour commencer que ce comportement est différent en fonction de ma boîte aux lettres en question : professionnelle ou personnelle.

Sur le plan professionnel, j’utilise Lotus Notes. Je suis informée à la seconde près (si je suis près de l’ordinateur) de tout email qui arrive par un son ‘tadaaaa’ tonitruant. Si je suis sur une autre application ou au téléphone, inconsciemment je suis tout de même informée que du courrier m’attend. Pas de planning de consultation donc pour moi, j’ouvre mon courrier au fur et à mesure que je les reçois.
Avec le temps et la façon de travailler nord-américaine, j’ai appris à réagir efficacement pour le traitement. À chaque email reçu, au moment de sa lecture, j’essaie d’entreprendre immédiatement une action : soit j’y réponds tout de suite si c’est possible, soit je le classe dans un dossier approprié, de cette manière seuls les emails qui nécessitent une action plus importante demeurent dans la boîte de réception (Inbox). En effet, j’ai remarqué que le fait de juste lire et fermer un email reçu sans réagir, nous fait perdre du temps car il faudra ensuite le rouvrir pour le traiter adéquatement.
Quant à savoir s’il faut systématiquement répondre (à court ou long terme) à TOUS mes emails, je dois avouer que je le faisais dans le passé. Je dirais que c’est mon éducation qui voulait que je passe pour une fille bien élevée qui m’incitait à répondre et dire au moins ‘Merci’. J’ai arrêté de le faire à tout va depuis que j’ai réalisé que certains de mes collègues (dont mon patron) recevaient jusqu’à 100 emails par jour et qu’ils devaient passer à travers tous pour faire le tri ! Ne pas répondre quand ce n’est pas absolument nécessaire m’a valu la reconnaissance de mon boss :D

Sur le plan personnel, ma boîte principale est chez Yahoo. Depuis quelques mois, j’ai trouvé une astuce : la barre d’outils de Yahoo, qui me permet d’être informée en temps réel quand je reçois un courrier. J’ai une petite cloche jaune qui s’affiche dans ma barre, même sans être dans Yahoo, pour autant que mon ordi est connecté sur internet !! J’ai donc le choix d’aller consulter ou non. Là aussi j’essaie de réagir à la première lecture mais sans stress… juste pour être efficace et gain de temps mais ce n’est pas ma priorité. D’un autre côté, je dis plus facilement Merci aux emails persos car je sais que tout le monde aime recevoir du courrier sensé et surtout qu’on nous manifeste de la reconnaissance en retour d’un envoi sympathique. À une exception près, je déteste les envois massifs de diapos PPT (ou de blagues bêtes) et où je figure parmi une liste de distribution rendue publique.
Je les ignore 3 fois sur 4.

Sinon pour résumer, je râle le matin quand j’ouvre ma boîte pro et que je vois que j’ai 20 emails non lus, alors que je jubile si je vois la même quantité et plus dans ma boîte perso.
Allez comprendre la psychologie humaine hein ?!!

Publié dans Technologies | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook |

mercredi, 29 novembre 2006

2000 commentaires

Quelque part dans la journée d’hier, mon blog a atteint les 2000 commentaires.
Bien sûr qu’en regardant de près je pourrais vous dire qui a été l’auteur du 2000ème commentaire, mais je le refuse car tous y ont contribué directement.
Et je vous en remercie tous :D

C’est l’occasion de se pencher un peu sur l’historique de ce blog.
Il comporte actuellement 173 notes mais ce n’est pas très significatif car j’ai des notes qui font à peine 2 lignes, notamment dans mes versets bibliques préférés.
J’ai écrit ma première note le 4 octobre 2005 et elle se trouve ici. Je m’en souviens alors que je n’avais qu’un seul lecteur qui se reconnaîtra :)))

Ce jour-là, je me suis levée le matin sans rien connaître du monde du blog (je n’avais même pas connaissance du mot lui-même). Mais en surfant (avec ou sans but, je ne m’en souviens plus) je suis tombée sur un site tout mignon. Mais je fus interloquée car visiblement il était tenu par un enfant. Un peu de ce genre là (mais ce n’était pas celui-là) si vous voyez ce que je veux dire. En regardant de plus près, j’ai donc compris que l’enfant ne faisait que taper du texte et poster ses images, et la mise en forme globale était merveilleusement pré-formatée. Je venais de comprendre le principe du blog.

Dans le feu de l’action, j’ai donc créé un compte gratuit, pour tester et voir comment derrière ça se dégoupillait. Et le compte de test que j’ai ouvert ce jour-là est resté !!

Publié dans Technologies | Lien permanent | Commentaires (29) | |  Facebook |

mardi, 21 novembre 2006

Du professionnalisme chez Haut et Fort

Ou l’art de pratiquer le c’est pas ma faute.

Tous ont dû constater que les Rétroliens (trackback) ne fonctionnent pas correctement chez Haut et Fort. Je l’ai remarqué ponctuellement quand on cite mes articles par-ci par-là. Mais vendredi dernier, à l’occasion de la Malgachoscopie, j’ai trouvé tout de même exagéré que 20 personnes parlent de mon article sans aucune réaction dans les trackbacks sur ma note. Voyez ci-dessous mes réclamations, la première date du 16 novembre restée sans réponse jusqu’à aujourd’hui alors qu’ils garantissent un traitement des réclamations en 24h.
Faut-il préciser que j’ai un abonnement payant ?

Finalement, je vous laisse seul juge de leur réponse
(sans relever les fautes d’orthographe svp)
Le trackback de Tattum n’apparaît pas plus depuis…

Ce ticket est maintenant classé en statut ‘Résolu’.

Si quelqu’un a une idée de ce que je pourrais bien faire à présent !?!

Et en passant je vous salue donc, VOUS tous les spammeurs qui me lisent… et qui prétendraient me référencer ! (sic)

Ticket 402

Publié dans Technologies | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook |

Malag@sy miray et Quebecois.eu

En l’espace de quelques semaines, je me retrouve inscrite dans deux communautés du web totalement différentes (ou plutôt mon blog se trouve inscrit). L’avenir me dira si c’est une bonne chose :D

D’abord chez Quebecois.eu qui regroupe les billets publiés de tous les amoureux du Québec inscrits. Ils s’affichent chronologiquement sur le site grâce aux flux RSS des blogs d’origine. Les membres ? des étrangers au Québec ou des québécois en Europe d'abord, puis par extension les québécois à l’étranger (cf liste complète à droite sur le site). Les hasards du web ont fait que je me suis faite repérer une fois de plus et se trouve remplir les critères d’admissibilité. Et au gentil mot d'invitation que j’ai donc reçu : j’ai accepté ! ;)

Ensuite chez Malag@sy miray. La plateforme communautaire pour les malgaches de sang et/ou de cœur ;) Donc originaires ou non de la grande île Madagascar (pour tout expliquer). Mais ici, rien n’est automatique :P Il faut manifester sa volonté d’être auteur, coordonnateur ou administrateur et remplir un formulaire d’inscription ici. Ensuite il faut écrire les billets spécifiquement pour le blog communautaire. Mais le résultat est quand même moins chargé et les posts défilent moins vite. Et puis surtout, on peut les commenter sur le site directement. Chez quebecois.eu il faut se rendre sur le blog d’origine de l’auteur pour commenter.

Voilà donc au moins une réalité de mon identité, à ce qu’il paraît : je suis identifiée comme québécoise malgache (arghh, oups, marina ve ? ah ouais ? ok d’abord…) LOL

Sinon, je trouve toujours hyper intéressantes ces plateformes qui regroupent par thème ou intérêts communs. Ça permet d'avoir un panel représentatif de la communauté et présente l'avantage de rencontrer d'un coup plusieurs personnes sur des sujets qui nous intéressent.

Imaginons deux secondes l'existence de telles plateformes dédiées 100% à la poésie, ou 100% à la déco, ou à la guitare classique ou à la photo... Ça doit bien exister mais de 1) il faut les trouver, et de 2) avoir le temps pour les lire ensuite (puisque toutes les matières à l'écran vont nous intéresser)... Hihi, ben oui, tout nous ramène au temps finalement : on gagne du temps car on n'a plus à chercher partout, mais il nous en faudrait du temps pour tout lire. Donc accroissement de la frustration ... Bon j'arrête, je tourne en rond.

LOL

Publié dans Madagascar, Technologies, Vivre au Québec | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |

 

© 2006 Copyright, Design & Textes de Lilia
Pour toute question, me contacter